Un premier service de co-accueil a vu le jour grâce au partenariat, inédit dans ce domaine, de la Ville de Charleroi et de la Sambrienne. Cette nouvelle structure d’accueil d’enfants a permis d’augmenter le nombre de places d’accueil à Charleroi.

K4Depuis un an, une dizaine d’enfants (de 0 à 3 ans) sont pris en charge par deux accueillantes des Kangourous (Service d’Accueillantes d’Enfants Conventionnées dont dispose la Ville de Charleroi depuis 1992), dans une maison située en plein cœur de la cité gosselienne.

La Ville de Charleroi gère 8 crèches communales et un service de 14 accueillantes conventionnées (à leur domicile) qui drainent quelques 600 enfants chaque année. A ces dispositifs s’ajoutent les structures privées. Face à une demande de places toujours croissante, la Ville de Charleroi, via son service Accueil de la Petite Enfance, a planché sur la création d’une toute nouvelle formule d’accueil. Début 2014, la réflexion a débouché sur une structure innovante de co-accueil, fruit de la collaboration entre le SAEC de la Ville de Charleroi et La Sambrienne, un dossier que j’ai repris en arrivant à l’Echevinat de la Petite Enfance et que j’ai mené jusqu’à son terme.

La force du co-accueil réside dans la mise à disposition d’une maison entièrement adaptée aux besoins des enfants et des accueillantes. Il a été décidé d’implanter cette première expérience de co-accueil en plein cœur d’un quartier composé de logements sociaux situé à Gosselies, une zone peu desservie en structures d’accueil d’enfants.

Les demandes croissantes dans cette partie de l’entité de Charleroi et les objectifs de mixité devaient être rencontrés. Grâce à sa situation, le projet des Kangourous de Gosselies s’inscrit parfaitement dans le contrat de gestion 2013-2018 de l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance) qui encourage la lutte contre les inégalités sociales et le soutien à la parentalité. Pour réaliser cet ambitieux projet, nous avons également pu compter sur la participation financière de la Fondation Roi Baudouin. Son fonds IKEA pour l’enfance et l’éducation soutient les projets d’accueil et d’éducation de jeunes enfants qui vivent dans des logements sociaux. Le projet des Kangourous de Gosselies, retenu par la Fondation pour son but social, a bénéficié d’une aide de 10.000 euros.

Soucieux de voir évoluer les enfants dans un cadre chaleureux, la Sambrienne a rapidement accepté le partenariat avec la Ville de Charleroi, une des volontés de la Société étant de faire de son parc de logements de vrais lieux de vie accueillants et qui offrent un maximum de services utiles au bien être des habitants de ces quartiers. La Sambrienne est propriétaire de la maison louée à la Ville.

Les deux accueillantes y reçoivent du lundi au vendredi des enfants de moins de 3 ans inscrits aux Kangourous. Si la priorité est donnée aux enfants issus du quartier de la rue Buisson Petit, les bambins venus d’ailleurs sont également les bienvenus. Le taux de participation financière des parents pour l’accueil de leur enfant est calculé sur base des revenus.

Infos et inscriptions – « Les Kangourous »

071/86.70.37